Contexte

Contexte

L’humanité n’est même plus une légende ; elle est un mythe

C'est une histoire tachée de sang et de larmes, de joies, de peines, de colères et de cris. C'est l'histoire des Hommes. Celles des humains et des Aphaius.

L'histoire commence il y a bien longtemps, quand l'humanité qui peupla la Terre vit naître au sein de ses représentants des êtres hybrides capables de se changer en animal : les Aphaius. Bien peu d’autres choses les différenciaient des humains et les deux races se mêlèrent avec une facilité étonnante. Ils formèrent ensemble l’humanité. L'histoire continue dans la conquête, la guerre et le progrès. Elle s'enlise dans le racisme, la peur et la violence. Elle balbutie dans la politique, la lutte et l'évolution. Puis elle parvient à ce triste jour.

2018. Un vent de rage, de peur et de colère souffle sur la ville d'Anadéia depuis le scandale Xarunta qui plonge encore la population dans une stupeur retentissante. Les Aphaius en sont les premiers touchés. Le plus gros laboratoire de recherche au monde expose enfin son vrai visage, laissant échapper des années de documentations soigneusement récoltées. Des années d’expérimentations, des années de douleur et de souffrance, des années de mensonges. Des centaines d'Aphaius étudiés, disséqués et prisonniers.

Dans la ville d'Anadéia, siège des laboratoires Xarunta, l’histoire ne cesse d’affoler les foules et les tensions se creusent dans la population. Le scandale est immense et certains prennent des positions radicales dans le conflit, un racisme latent éclatant au beau milieu d’un monde en pleine crise. La guerre est politique, les élus ne peuvent tolérer un tel esclandre de la part d’un organisme si important, mais le mal est fait et les conséquences sont lourdes. Le doute, la peur, la colère, la haine apparaissent çà et là, le scandale levant le rideau sur de nombreuses vérités trop longtemps tues.

Le tapage a brisé les tabous, bouleversé un équilibre et attisé des différends entre toutes races. L’ordre ne reviendra qu’au prix d’un travail de longue haleine, et c’est parfaitement conscients de la fragilité de cette stabilité que certains en profitent, corrompant les plus puissants, s’en prenant aux plus faibles, faisant régner leur loi dans une ville trop occupée à rétablir l’unité.

L’humanité se scinde peu à peu en deux, mais elle devra mettre un terme à la guerre, avant que la guerre ne mette un terme à l’humanité.